El Hierro : San Andres – Mirador de la Peña – Camino del Norte – Valverde

Mercredi 18 décembre

Après la bonne soirée de la veille, grève du réveil. Tout juste le temps de jeter quelques affaires dans nos sacs à dos, nous courons déjà pour sauter dans le minibus qui relie la Restingua au reste de l’île. Dans la petite superette de San Andres, nous faisons quelques courses pour le pique-nique du midi. Les rayons surchargés feraient tomber à la renverse les experts du merchandising. Tout est bon pour proposer un maximum de références, quitte à caler les piles entre les amandes et les cornflakes. Et qui s’en plaindrait ?

Entre San Andres et la Ermita de la Virgen de la Peña, l’ambiance nous transporte. D’immenses prés verdoyants semblent s’étendre jusqu’à la mer. Une multitude de murets de pierres découpent cette étendue en parcelles. Quelques moutons, parfois des chevaux, une envolée d’oiseaux.

Nous évoluons parmi ces « cases » de verdure jusqu’au bord des falaises, au mirador de la Peña. Vue du ciel, la scène a certainement des airs de jeu de l’oie. Le panorama est grandiose. Toute la vallée del Golfo se dévoile, la commune de Frontera et ses cultures en terrasse, les piscines naturelles, le rivage taillé dans la pierre de lave. De l’autre côté, les Roques de Salmor. Nous sommes sur la crête d’un gigantesque cratère très ancien dont il ne reste qu’une moitié, qui forme aujourd’hui El Golfo. Dans la région la plus verdoyante de l’île, le Camino del Norte traverse quelques villages pour nous conduire enfin à Valverde, principale ville de l’île.